Kultur’3 est un concept de culture hors-sol porté par la société SAPRODI

KULTUR’3 est un projet ambitieux, permettant de faire converger à la fois des ressources existantes sur un territoire, mais également des opportunités de développement économique en intra-urbain.
KULTUR’3 est une ferme aéroponique fondée sur un triple besoin :

  • Manger mieux (sain)
  • Manger moins impactant écologiquement
  • Manger économique

    Mais il correspond aussi à un triple objectif :
  • Développer des activités économiques à retour local
  • Aménager et occuper des espaces pour l’heure improductifs
  • Créer de l’emploi local

KULTUR’3 est une ferme aéroponique composée de conteneurs reconditionnés et équipés des installations permettant une agriculture hors-sol. Autrement désignées « fermes urbaines » ces installations fleurissent un peu partout sur la planète, mais essentiellement dans des grandes villes.

Pourtant, cette idée largement exploitée dans d’autres domaines, logement, locaux professionnels, habitations forestières, entreposage mobile, etc… n’a que peu de succès en ce qui concerne les cultures hors-sol.
Toutes les expériences pérennes, démontrent aujourd’hui que la culture en conteneurs, consomme moins d’eau (de 90 à 99% de moins) pour des rendements 3 fois supérieurs et sans pesticides ou autres traitements chimiques.

Quels marchés, quels débouchés

Si l’on benchmark un peu les expériences des autre pays, on se rend compte que la commercialisation des produits se fait en deux temps.
• Premier temps le marché local, les restaurants, les cantines scolaires, les vendeurs de primeurs, les grandes surfaces, les autres commerces concernés par ce qui sera cultivé (les aromatiques par exemple) + un point de vente sur place
• Puis, au fur et à mesure que l’activité se développe et que les investissements s’accroissent, le marché sort des murs de la cité pour conquérir un département, une région, une zone transfrontalière, mais pas au-delà, car sinon le projet perd tout son sens, celui du faire local pour manger local.

Quelles productions ?

Deux types de conteneurs sont à notre disposition, les 20 et 40 pieds. Dans un 20 pieds nous pouvons obtenir 50 m² de surface cultivable, dans un 40 pieds 110 m².
Nous pouvons cultiver les fruits et légumes suivants :

  • Framboises, mûres, fraises, groseilles
  • Aromatiques et autres herbes de cuisines
  • Tomates cerise
  • Salades et autres légumes à feuilles comestibles
  • Courges, poivrons, cornichons
  • Potirons, potimarrons, melons
  • Radis
  • Haricots verts
  • Oignons blancs
  • Champignons dans des conditions plus complexes
    Ces fruits et légumes ont des durées de maturation de 4 à 6 semaines, donc il est possible d’envisager des 10 rotations par an.

Quels coûts ?

Nous avons déjà trouvé des conteneurs entièrement préparés. Mais il est possible de réaliser des conteneurs pour bien moins cher. Un conteneur d’occasion coûte entre 2500 et 4000 euros suivant sa taille et son état. L’habillage entre 8000 et 10 000 euros. Les équipements intérieurs entre 30 000 et 40 000 euros, il reste ensuite le transport et la connexion au réseau électrique et à l’eau. Nous pouvons donc envisager un conteneur de 40 pieds pour moins de 60 000 euros. Retour sur investissement, 3 à 4 ans.

Quel temps de réalisation ?

KULTUR’3 est un projet qui peut se réaliser en moins de 5 ans et qui peut être déplacé en cas de mutation urbaine importante ou de développement plus rapide que prévu.

Beaucoup de manifestations, de conférences, de réunions, d’actions associatives tournent autour du « manger local ». KULTUR’3 serait un bon moyen de dire au reste du monde, nous avons compris le message envoyé par des milliards d’êtres humains et par nos habitants, nous pouvons produire mieux, moins cher et meilleur. Bien évidemment, le premier gagnant de ce projet sera l’emploi, car tout comme dans l’agriculture, la culture hors sol est fortement consommatrice d’emplois, et très souvent peu ou pas qualifiés.